Aller au contenu principal
Publié par Guy Gilloteaux le
Devant les chars d'époque, j'évoque le contexte tragique de la Libération de janvier 1945

Le ministre fédéral belge des Affaires Etrangères et de la Défense, Philippe Goffin, est venu à La Roche-en-Ardenne le 20 janvier 2020 pour commémorer le 75e anniversaire de la Libération de la ville. Philippe Goffin m'a demandé, ainsi qu'au député fédéral Benoît Piedboeuf, de revenir sur ce chapitre douloureux de la Bataille des Ardennes.

Benoît Piedboeuf rappelle à juste titre que nous déplorons 114 victimes civiles à La Roche-en-Ardenne, devenue commune martyre comme Tintigny en 1914. Devant les chars historiques de la Libération, au pied de l'Hôtel de ville, je souligne que nous avons participé à une commémoration extraordinaire. « Nous avons tous tremblé d’émotion et nous avons pensé à nos parents qui étaient présents à la première Libération au mois de septembre, sans savoir que le drame allait encore arriver au mois de décembre ».

1 minute 33 secondes